Sillons

 tu n’as pas dit oui
t’as pas dit non non plus
et nonchalant
tu laisses le temps
creuser des rigoles

je hais
autant ton silence
que la pluie
qui certifie
nos jachères

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire